Aller au contenu principal

l'Association pour ceux qui bâtissent

Lorem ipsum

Le design urbain autrement

Partager

Après le succès de “Faire 2017”, dédié aux innovations architecturales, la session “Faire 2018”, initiée par la Marie de Paris en partenariat avec de nombreux professionnels du monde des bâtisseurs et relayée par le Pavillon de l’Arsenal s’est penchée sur le design urbain.

FAIRE 2018 : le design urbain autrement

L’idée du concours d’idées était de questionner le système de production d’objets urbains en accélérant et en finançant une série de prototypes. Sur les 261 projets reçus, portés par des designers, des architectes, des collectifs ou des start-up, des concepteurs célèbres ou des étudiants des écoles de design, le jury composé d’un large collège d’experts a désigné 12 lauréats. Rochers sculptés en pierre francilienne ou mobilier multi-support et végétalisé de protection, banc climatique utilisant l’air des carrières, réservoir d’eau de façade, bouche rafraîchissante, installation atypique pour les enfants, recherche et expérimentation sur les usages cyclistes, signalétique métropolitaine pour faire rentrer le Grand Paris dans Paris…, ces 12 projets ont joué à fond la carte de l’innovation et de l’originalité tout en apportant un plus évident à la vie quotidienne des habitants. On a hâte de les voir en vrai dans les rues de la capitale. En attendant, Action vous en dévoile quatre.

FAIRE 2018 : le design urbain autrement

Réservoir d'eau de façade

Ce projet propose la création de réservoirs de façade qui se substituent aux descentes d’eaux pluviales. L’eau de pluie, stockée dans ces citernes-tampons d’un nouveau genre ne rejoint plus directement les égouts. Elle est collectée et stockée pour une valorisation in situ : arrosage des balcons, des jardins en pied d’immeuble et des murs végétalisés.
 

Faltazi, Laurent Lebot et Victor Massip

FAIRE 2018 : le design urbain autrement

Aéro-Seine

Conçu par Isabelle Daëron, Aéro-Seine est une bouche de rafraîchissement qui, reliée au réseau d’eau non potable, permet en période de forte chaleur de contribuer à rafraîchir l’air ambiant grâce à un dispositif par débordement favorisant le contact entre l’eau et l’air.
 

Isabelle Daëron, designer / Ogi, bureau d’études / CSTB

Faire 2018 : le design urbain autrement
Air des carrières

Réinterprétant le principe du puits canadien, ce banc climatique, en terre crue, exploite l’air frais disponible dans les carrières parisiennes pour rafraîchir ponctuellement l’espace public en période estivale.
 

Frédéric Blaise, Guillaume Duranel et Julia Lenoir, architectes / Emma Lelong et Rémi Nguyen, designers

FAIRE 2018 : le design urbain autrement
Inventer une signalétique métropolitaine

Afin de promouvoir le périmètre du Grand Paris, l’équipe propose d’implanter une signalétique métropolitaine dans les quartiers parisiens pour indiquer une série de destinations franciliennes remarquables et facilement accessibles à vélo ou en transports en commun mais qui ne figurent pas aujourd’hui dans l’imaginaire des Parisiens.
 

Enlarge your Paris / Magasins généraux

Ces articles pourraient vous intéresser

Ces fiches pratiques pourraient vous intéresser

Ces actualités pourraient vous intéresser