Aller au contenu principal

l'Association pour ceux qui bâtissent

Ils parlent de nous !

Le Télégramme et Ouest France ont publié respectivement un article présentant les nouvelles installations réalisées au sein de notre Village de Vacances de Camaret-sur-Mer suite aux travaux de rénovation débutés en fin d'année 2015.

 

Officiellement inauguré le vendredi 13 octobre en présence des membres du conseil d'administration de l'APAS-BTP, des équipes et du maire de Camaret-sur-mer, notre Village Vacances a fait peau neuve !

APAS-BTP - Inauguration du Village de Vacances de Camaret-sur-Mer

 

APAS-BTP - article Le Télégramme  "Une rénovation d'envergure"

 

Vendredi, pour l'inauguration des nouvelles installations du centre Apas de la Pointe de Pen-Hir, Didier Mauviel, directeur, et le personnel ont accueilli, les autorités locales, départementales, régionales, présidents et membres du conseil d'administration. Marie-Jo, Didier, Joséphine, Pierre et Maxime ont fait visiter des aménagements réalisés : 74 chambres dont quatre PMR, quatre salles de séminaires d'une capacité de 30 à 130 personnes, piscine, espaces bien-être et de jeux et restaurant. Élevé en 1921, l'Hôtel des Pois devient la propriété de l'Apas BTP en 1970. En 1989, l'extension par la création du bâtiment « Le Veryac'h » permet de créer 40 chambres.

 

(...)

 

Lire l'intégralité de l'article sur le site du Télégramme

APAS-BTP - Inauguration du Village de Vacances de Camaret-sur-Mer

 

APAS-BTP - article Ouest France  "Camaret, les lourds travaux du centre Apas inaugurés"

 

À Camaret, le centre de vacances Apas BTP vient de se refaire une beauté, pour 3,4 millions. Ses 74 chambres, sa cuisine rénovée et son site splendide en font un outil touristique de premier ordre.

Le centre Apas BTP est une structure touristique créée par et majoritairement pour les salariés du bâtiment. Il a une longue histoire.L’hôtel des Pois est élevé à Pentyr, au-dessus du Veryach en 1921, à une période de désenclavement de la presqu’île. Depuis, bien du chemin a été parcouru grâce à l’association Apas BTP, le comité d’entreprise des comités d’entreprise du bâtiment en île de France, actuel propriétaire.

 

(...)

 

Lire l'intégralité de l'article sur le site de Ouest France