Aller au contenu principal


INFORMATION


Nous tenons à vous réaffirmer l’engagement permanent des équipes APAS-BTP, pour vous accompagner au quotidien en vous proposant des solutions adaptées.

Durant cette période de confinement, nos horaires d'ouvertures sont adaptés.
Restez informés sur l'ouverture / fermeture de nos locaux : CLIQUEZ-ICI

Afin de limiter vos déplacements dans le cadre du confinement actuel, l’APAS-BTP offre les frais de port de vos commandes de billetterie et de bons d’achat passées sur le site www.apas.asso.fr et par téléphone.

Nos équipes sont à votre écoute au 01 84 990 990 et au travers de notre formulaire de contact

Les prestations de l'assurance maladie

Il faut distinguer deux types de prestations :

Les prestations en nature : remboursements des frais médicaux et des soins

Les prestations en espèces : indemnités journalières versées pendant un arrêt de travail

Les conditions d'ouverture des droits ne sont alors pas les mêmes.

Les prestations en nature

La protection universelle maladie

Les prestations en nature correspondent au remboursement des consultations ou soins chez les professionnels de santé, hospitalisations, médicaments, lunettes, etc.

Depuis le 1er janvier 2016, les règles d'affiliation à l'assurance maladie sont simplifiées. Désormais, toute personne qui travaille ou réside en France de manière stable et régulière bénéficie de la prise en charge de ses frais de santé à titre personnel.

Il n'est plus nécessaire de justifier d'un certain nombre d'heures de travail pour s'ouvrir des droits et les changements de situation personnelle (mariage, séparation, veuvage) n'ont plus d'incidence sur les droits des assurés majeurs, sans activité professionnelle, qui ont maintenant des droits propres, indépendamment du conjoint ou de l'ex-conjoint.

Seuls les mineurs continuent d'avoir le statut d'ayants droit.

Les prestations en espèces

Les indemnités journalières en cas d'arrêt de travail pour maladie ou accident non professionnels

Le droit aux prestations en espèces de l’assurance maladie est soumis à des conditions différentes si la durée de l’arrêt de travail est inférieure à six mois ou se prolonge sans interruption au-delà de cette durée.