Aller au contenu principal


COVID-19 : NOTRE ACTIVITÉ CONTINUE !


Retrouvez les informations sur notre activité pendant la période de confinement : CLIQUEZ-ICI
 

Retrouvez le communiqué APAS-BTP : CLIQUEZ-ICI

COVID-19 : Tous à vos masques

Compte tenu de la situation actuelle liée aux dernières mesures prises par le gouvernement, l'APAS-BTP s'associe au combat collectif pour freiner la propagation du Covid-19. Cette situation inédite nous pousse à une grande bienveillance et une grande solidarité citoyenne. Par conséquent, nous sommes amenés à vous informer au fur et à mesure sur la situation.

L’APAS-BTP est pleinement engagée aux côtés de ses entreprises adhérentes et de leurs salariés pour faire face à la situation de l’épidémie du COVID-19.

Depuis le début de la crise sanitaire, tous les moyens ont été mis en oeuvre afin de garantir la continuité de nos activités et ainsi accompagner nos adhérents et bénéficiaires.


APAS-BTP COVID-19 AFNORAPAS-BTP COVID-19 AFNOR

Un sixième geste barrière

Le masque barrière ne doit pas exonérer des gestes barrières individuelles, ni affranchir des dispositions collectives de protection (distanciation sociale…) qui doivent être adoptées en priorité. A cet effet, il est utile de consulter l’avis de l’Anses à propos de la prévention à l’exposition au virus Covid-19 en milieu professionnel. Le port du masque barrière doit s’accompagner de règles strictes. Son étanchéité doit être contrôlée. La durée d’utilisation maximale est préconisée à 4 heures. Il est conçu pour être réutilisable (donc lavable selon un protocole bien défini). Enfin son élimination comme déchet doit s’accompagner de précautions particulières.

Permettons-nous de recycler un slogan connu concernant cette initiative salutaire de l’Afnor : en France, on n’a pas de masques, mais on a des idées…

Plus d'informations sur le site de l'AFNOR : https://masques-barrieres.afnor.org
 

Les masques barrières proposés sont destinés à la population saine. Elaborés selon les recommandations de l’AFNOR Spec, ils ne sont pas adaptés aux soignants ni aux personnes atteintes du virus.

Artisans, particuliers adeptes, du "Do it yourself", industriels à même de lancer des fabrications en série ou encore collectivités pour vos agents, vous êtes très nombreux à avoir téléchargé la version 1.00 du document AFNOR Spec masques barrières. Et vous avez d’ores et déjà confectionné des masques barrières suivant les recommandations du document.

Pour confirmer votre engagement dans la lutte contre le coronavirus, vous pouvez proposer de donner ou de céder à prix coûtant des exemplaires des masques que vous avez confectionnés.

La démarche est simple, remplissez le formulaire, faites connaitre votre capacité de confection et une fois que vous serez assez nombreux nous publierons vos propositions sur le site Procontact afin de permettre à différents publics de trouver des masques barrières près de chez eux. Vous pourrez ensuite convenir ensemble des conditions de mise à disposition.

Nous comptons sur votre soutien.

Que faut-il penser des autres modèles de masque proposés sur Internet ?

On trouve d’autres modèles de masques sur Internet. Il convient d’être vigilant aux modèles très répandus comportant une ou plusieurs coutures verticales, le long du nez, de la bouche et du menton. Cette solution n’a pas été retenue par les experts lors de la rédaction de l’Afnor Spec (risque de fuite par la couture).

Nous recommandons le modèle de masque à télécharger au bas de cette page.

Qui est concerné par le port de "masque barrière"?

Le dispositif "masque barrière" est destiné à compléter les gestes barrières et les règles de distanciation sociale. Il est destiné au public et notamment à toute personne saine ou asymptomatique. Le masque barrière n’exonère aucunement l’utilisateur de l’application systématique des gestes barrières, qui sont essentiels, ainsi que des règles de distanciation sociale visant à lutter contre les infections virales. Ce dispositif n’est pas destiné à être utilisé par les personnels soignants au contact des patients. Les masques filtrants de type FFP2 et les masques à usage médical (ou chirurgicaux) ont vocation à être utilisés et réservés au personnel de santé.
 

Y-a-t-il une équivalence de protection entre les masques barrières et les masques FFP2/masques chirurgicaux ?

Non, il s’agit de masques différents. Un masque FFP est un appareil de protection respiratoire (norme NF EN 149). Il est destiné à protéger celui qui le porte à la fois contre l’inhalation de gouttelettes et des particules en suspension dans l’air, qui pourraient contenir des agents infectieux. Le port de ce type de masque est plus contraignant (inconfort thermique, résistance respiratoire) que celui d’un masque chirurgical.

Il existe trois catégories de masques FFP, selon leur efficacité (estimée en fonction de l’efficacité du filtre et de la fuite au visage) :
 

Les masques FFP1

filtrant au moins 80 % des aérosols (fuite totale vers l'intérieur < 22 %)

Les masques FFP2

filtrant au moins 94 % des aérosols (fuite totale vers l'intérieur < 8%)

Les masques FFP3

filtrant au moins 99 % des aérosols (fuite totale vers l'intérieur < 2%)


Un masque chirurgical est un dispositif médical (norme NF EN 14683). Il est destiné à éviter la projection vers l’entourage des gouttelettes émises par celui qui porte le masque. Il protège également celui qui le porte contre les projections de gouttelettes émises par une personne en vis-à-vis. En revanche, il ne protège pas contre l’inhalation de très petites particules en suspension dans l’air. On distingue trois types de masques :
 

Type I

Efficacité de filtration bactérienne > 95 %

Type II

Efficacité de filtration bactérienne > 98 %

Type IIR

Efficacité de filtration bactérienne > 98 % et résistant aux éclaboussures.


Les masques barrières n’ont pas les performances des FFP2. Les entreprises devront évaluer au cas par cas si ces masques barrières sont adaptés aux risques encourus sur chaque type de poste de travail. Les personnes doivent ajuster ces masques au-dessus du nez et sous le menton et respecter les mêmes mesures d’hygiène que pour les autres masques.

Documents à télécharger